Travailler à l’étranger – Comment bien se préparer ?

17 mars 2021

Partir vivre et travailler à l’étranger, ce n’est pas quelque chose qui s’improvise. Il est important de bien préparer son départ quelques mois à l’avance, que ce soit pour réaliser toutes les démarches nécessaires, mais aussi pour prendre le temps de connaître son futur pays d’accueil. Certaines obligations administratives, en effet, peuvent prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Alors, pour vous aider à organiser sereinement votre départ et éviter le stress inutile de dernière minute, voici un aperçu des tâches essentielles à effectuer.

Recherche un emploi

Pour bien préparer son départ à l’étranger, il est essentiel de se fixer un objectif clair et parfaitement défini. L’idéal est donc de trouver un emploi avant votre arrivée sur place. Cela peut être au moins de disposer de quelques pistes sérieuses, à concrétiser une fois sur place, pour ne pas laisser trop de place à l’inconnu. Si vous partez à l’aveugle, sans projet professionnel ni idée précise en tête, il y a de fortes chances pour que votre départ à l’étranger se solde par un échec.

Aussi, il peut être judicieux de consulter les offres d’emploi dans le pays d’accueil, mais aussi de vous renseigner sur les agences d’intérim, sites web, et autres cabinets de recrutement susceptibles de vous aider à trouver un travail dans le pays en question (selon vos qualifications et votre secteur d’activité).

Si vous avez moins de 28 ans, le VIE peut être une alternative idéale. Vous pouvez également vous tourner vers votre propre entreprise, pour voir s’il y a des possibilités de mutation, ou optez pour un Working Holiday Visa, si le pays d’accueil dispose d’un tel programme. De manière générale, assurez-vous de bien connaître également les conditions de travail de la destination qui vous accueille.

Faire sa demande de visa

Selon la destination dans laquelle vous vous rendez, les démarches administratives peuvent s’avérer longues et fastidieuses. La plupart des pays requièrent l’émission d’un visa de travail pour vous autoriser à vivre et travailler sur le territoire. Ne vous risquez pas à partir avec un simple visa touriste, cela pourrait vous causer des ennuis une fois sur place.

Aussi, veillez donc à mettre à jour votre passeport et récolter l’ensemble des documents nécessaires à l’obtention de votre visa de travail (casier judiciaire, permis de conduire, acte de naissance, …) au moins 4 mois à l’avance.

Les pièces justificatives requises sont différentes d’un pays à l’autre, et une traduction assermentée est parfois demandée pour certains documents. Pour être parfaitement clair, renseignez-vous en amont auprès de l’ambassade concernée. Plus votre dossier est complet dès le départ, plus les démarches seront rapides.

Acheter ses billets d’avion / train

Il est recommandé d’acheter ses billets de train et/ou d’avion suffisamment à l’avance, pour bénéficier de tarifs plus avantageux. Par ailleurs, certains pays demandent également une copie du billet aller-retour comme condition pour l’obtention du visa de travail.

N’oubliez pas de bien vérifier auprès de la compagnie aérienne ou de transport le nombre de bagages dont vous disposez, de façon à ce que vous puissiez emporter avec vous un maximum de choses.

Trouver un logement

Selon la destination, la recherche d’un logement depuis l’étranger peut s’avérer difficile. Néanmoins, prenez la précaution de réserver une chambre d’hôtel pour vos 10 premiers jours sur place, de manière à ce que vous ayez un pied-à-terre le temps de démarcher les agences et effectuer les visites d’appartements.

Parfois, trouver un logement demande également d’effectuer quelques démarches administratives sur place (inscription au cadastre et/ou registre municipal, obtention d’un numéro de sécurité social, ouverture d’un compte en banque, …). Renseignez-vous au préalable pour éviter d’être pris au dépourvu dès votre arrivée.

Apprendre les rudiments de la langue

Cela n’est pas un prérequis obligatoire avant de partir travailler à l’étranger. Pour autant, connaître les bases de la langue de votre pays d’accueil est idéal pour faciliter votre intégration et vous faire comprendre dès votre arrivée.

Si vous apprenez quelques formules de politesse et 2-3 mots de vocabulaire utile, vous verrez que les locaux seront bien plus enclins à communiquer avec vous et à vous accueillir dans leur pays.

Il existe de nombreuses applications sur smartphone pour débuter l’apprentissage d’une langue étrangère. Vous pouvez également vous procurer des guides de conversation dans la plupart des librairies.

Être à jour dans ses vaccins

Avant de partir travailler à l’étranger, il est essentiel d’effectuer en France un bilan de santé complet pour écarter tout problème sérieux et s’envoler sereinement vers votre pays d’accueil.

N’oubliez pas également de vérifier les vaccins recommandés (ou obligatoires!) pour vivre sur place. Les vaccins contre l’hépatite B et la fièvre typhoïde sont en général toujours préconisés lorsque vous partez à l’étranger. Mais, dans certaines zones rurales et/ou tropicales, certaines maladies infectieuses, comme la fièvre jaune ou la rage, subsistent encore. Il est donc bon de se renseigner au préalable.

De manière générale, si votre employeur ne le prend pas en charge, veillez à souscrire une mutuelle internationale ou à examiner les options de santé présentes sur place (sécurité sociale, mutuelle complémentaire, assurances privées, …). Si vous partez pour l’Europe, sollicitez à l’avance votre carte européenne d’assurance maladie.

Se renseigner sur le pays d’accueil

C’est un minimum lorsque vous planifiez de travailler à l’étranger. Avant de partir, renseignez-vous quelque peu sur la destination qui vous accueille, ne serait-ce que pour vous tenir au courant des démarches administratives éventuelles à effectuer une fois sur place, des coutumes locales, du coût de la vie, des codes sociaux (et donc des impairs à ne pas commettre), du système politique, des difficultés auxquelles vous pourriez être confronté(e), ….

Il existe une multitude de communautés d’expatriés, de blogs, mais aussi d’associations susceptibles de vous aider à faciliter votre intégration dans le pays. N’hésitez donc pas à y jeter un coup d’œil, voire même à contacter certaines personnes. Certaines d’entre elles ont également été à votre place et pourraient vous donner de bons conseils.

Partir travailler à l’étranger n’est pas anodin, aussi en prenant les quelques dispositions citées dans cet article, vous vous assurerez un bon départ dans cette nouvelle expérience professionnelle.

Avantages du travail à l'étranger
Juil 31

Avantages du travail à l’étranger : Une expérience enrichissante

Explorez les 7 avantages majeurs du travail à l’étranger pour votre carrière et votre développement personnel.

partir en Erasmus
Sep 09

Partir en Erasmus – Tout savoir sur le programme d’études à l’étranger

Vous souhaiter savoir comment partir en Erasmus pour vos études ? Qui peut bénéficier d’une bourse ? Quelles démarches faire ? Réponses

fruit picking
Août 07

Qu’est-ce que le fruit picking ?

Le fruit picking est une activité très intéressante pour les backpackers qui souhaitent faire des petits boulots en voyage. Présentation.

visa digital nomad
Nov 19

Quels sont les pays qui proposent un visa digital nomad ?

De nombreux pays proposent aujourd’hui le visa digital nomad pour accueillir les personnes pouvant travailler à distance. Lesquels ?

Postuler en anglais pour travailler à l'étranger
Juin 30

Postuler en anglais ou en n’importe quelle autre langue

Vous voulez postuler en anglais pour un emploi à l’étranger mais vous ne savez pas comment faire ? Utilisez ces conseils pour y arriver.

Programme Vacances Travail - Tout savoir sur le PVT
Avr 27

PVT – Tout savoir sur le Programme Vacances Travail

Le Programme Vacances Travail permet aux jeunes de séjourner à l’étranger tout en travaillant. Toutes les informations utiles sur le PVT ici.

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

Retour en haut